« Pour moi, une des exigences éthiques de la formation en éducation permanente est de respecter les intelligences des personnes et surtout d'y situer la matière primale du travail de formation. »

« Je suis très proche de la pensée de Jacotot.  À la pédagogie traditionnelle fondée sur un principe inégalitaire (un élève ignorant et un maître savant), il oppose une pratique pédagogique fondée sur un principe égalitaire : un maître et un élève tous deux ignorants. »

« Un aspect qui pour moi est essentiel c'est de réussir, par mon mode de fonctionnement, à installer les gens dans une culture de questionnement. Il faut qu'il y ait du respect des gens et des opinions afin de permettre à chaque participant d'avoir sa place au sein de la formation »

« Une formation est réussie quand il y a une prise de conscience et que cela va entraîner un changement. Il y a une étape de réflexion qui s'opère et la personne ne reviendra plus en arrière. Le déclic a eu lieu. Il y a une nouvelle lucidité. »

« L'enjeu essentiel de l'éducation permanente est de donner l'occasion de pouvoir faire émerger de nouvelles ressources ou un changement social utile . La formation peut être l'occasion de prendre du recul et d'accoucher de propositions permettant d'enrichir les pratiques professionnelles »

« En formation, mon cheval de bataille est de travailler sur la question des métiers et de la beauté du geste professionnel. Pour ce faire, il est important de concilier la dimension éthique et politique ( pourquoi fait-on ce métier là ? ) et la dimension déontologique ( quelle serait la “bonne” pratique ? ) et ce quel que soit le secteur. A cela j'ajoute une dimension esthétique qui est tout le savoir-faire et " les habilités à ... ".

« Dans un contexte de formation, c'est à partir des ressources présentes, dans un contexte de formation ou de supervision par exemple, que l'on tente de voir comment ces ressources peuvent être mises à la disposition du processus ? C'est ce qui va se tisser entre les participants et le formateur qui va être la matière première de la formation »

« La formation permet d'apprendre des techniques mais aussi d'apprendre en quoi ce secteur est différent, ce qu'il peut apporter à la société en général. Il y a de la place pour tout le monde. Le monde associatif doit apprendre à cultiver ses différences par rapport au secteur marchand! »

« La spécificité du formateur en Education Permanente est d'être à la fois sur du contenu et sur l'ouverture d'esprit, la mise en critique, dans le sens constructif du terme. Il a également, il me semble, le devoir de reposer la question du " sens ", des finalités, des méthodologies. »

« Il est primordial que les gens puissent s'approprier concrètement ce que l'on voit en formation, tout en ayant pu resituer et rediscuter le contexte plus large dans lequel s'inscrit leur action. »