Le 8 août 2008

Vite vite vite, je suis enfin chez moi ! Vite on a dit, la télécommande. SPLAAAACFFFFF. La voilà qui dégringole ! Pourvu que ! Canal 1, RTBF. Ouf, elle fonctionne toujours.

J'ai raté une bonne partie de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin. J'arrive juste à temps pour le discours du Président du CIO

" Peuple de Chine. Vous tous, 1.3 milliards d'humains, le monde vous remercie pour ces JO que vos dirigeants ont voulu grandioses. C'est vous aujourd'hui les grands orga-nisateurs de la fête du sport, avec vos deniers, votre travail, vos sacrifices. Ces jeux seront peut-être les plus beaux de l'ère moderne, seront sans nul doute, comme chaque fois, plus importants, plus médiatiques que les précédents. Il est cependant de mon devoir de Président et d'homme de vous dire à tous, citoyens chinois et peuples du monde entier, que le CIO doit reconnaitre qu'il s'est trompé et que je me suis trompé. En donnant ces jeux à la Chine, nous espé-rions accélérer le processus démocratique, nous espérions favoriser la prise de conscience par vos dirigeants de l'importance des droits de l'homme et il n'en est rien aujourd'hui1. Cette extraordinaire cérémonie d'ouverture est la laque chinoise millénaire destinée à cacher bien des drames. Le monde entier connait les problèmes du Tibet, il appréhende moins la censure qui vous bride chaque jour, l'écrasement des petits, des ouvriers, au profit des plus forts. Fallait-il dépenser 26 milliards d'Euros2 pour les JO quand des milliers de mineurs meurent chaque année dans les oullières pour des salaires de misère3? Fallait-il déplacer des milliers d'habitants, leur racheter leur habitation pour un prix dérisoire4 afin d'installer des infrastructures destinées à en mettre plein la vue au monde entier. J'en appelle aux générations futures, aux organisateurs de tous les JO qui suivront. Il faut célébrer la paix, la concorde, l'amitié des peuples, non la démesure et la toute-puissance des nations. C'est donc un peu amer que je vais laisser votre Président ouvrir ces 29èmes jeux olympiques ".

Mazette, il y va fort le Président. Il aurait pas un peu forcé sur le Kaoliang5 avant son discours ? Le Président chinois, de son côté, n'a pas l'air très heureux. Il est tout tremblant. Pour un peu, je croirais regarder BeTV sans le décodeur ! Allez, il n'est pas Président de ce qui fut " l'Empire du milieu " pour se laisser longtemps démonter et il déclare les JO ouverts. Pour ma part, si cela continue de cette manière, je sens que l'on va s'amuser !

 

Le 15 août 2008

Nastia LIUKIN6, une gymnaste américaine, remporte le concours général de gymnastique féminine. Avant de monter sur le podium, on s'attend au traditionnel petit tour pour brandir le drapeau américain mais cette fille surprend le monde entier en brandissant le drapeau olympique. Elle se saisit d'un micro et s'adresse à la foule.

" Je vous étonne en ne portant pas les couleurs de mon pays ? Je n'ai rien contre les USA qui m'ont accueillie, ainsi que ma famille, quand j'avais 4 ans. Mais que peut signifier pour moi une nation ? Mon père était médaillé d'argent dans ce même concours général pour l'URSS à Séoul. Si nous étions restés au pays, je serais russe aujourd'hui et peut-être devrais-je brandir les couleurs de ce pays. A quoi bon les drapeaux, les nations. Je suis une citoyenne du monde, rien d'autre. Pourquoi devrions-nous encore porter notre étendard sur cette terre qui se veut être un village. J'ai choisi le sport de haut niveau, je sais que je dois ma réussite aux USA, mais je le dois surtout à ma famille et à moi-même. Je préfère donc brandir le drapeau olympique, pour dédier ma victoire au monde entier et célébrer l'entente entre les peuples ".

Si les athlètes marchent dans les traces du président du CIO, ces JO n'ont pas fini de nous étonner.

 

Le 17 août 2008

Et voila Michael PHELPS qui réalise l'exploit de remporter 8 médailles d'or en une olympiade. Il fait donc mieux que son compatriote Marc SPITZ aux JO de Munich en 1972.
Le nageur prend la parole lors d'une conférence de presse.
" Je ne vous dirai pas que je suis mécontent ou amer. J'ai choisi le sport de haut niveau et je suis parvenu au sommet, je ne m'en plaindrai pas. Je voudrais cependant demander à mon pays de ne pas instrumentaliser cette victoire. Les USA sont, en sport de haut niveau, une véritable machine à gagner7 mais il s'agit de l'arbre qui cache la forêt. Le sport est avant tout un outil d'équilibre, un moyen de garder la forme et la santé et un outil de vie sociale. Je suis un représentant de la première économie mondiale, des tout-puissants et mythiques Etats-Unis d'Amérique mais mon pays, pour ne parler que des problèmes de santé, possède le triste privilège de connaître le taux d'obésité le plus important de la planète8. De plus, 47 millions de mes compatriotes n'ont pas d'assurance santé9, et ce chiffre est en augmentation, notamment au sein de la classe moyenne.

Je ne voudrais pas que mon exploit ou les performances de ma délégation cachent ce dont mes dirigeants ne pourraient s'enorgueillir " A un journaliste qui lui demande s'il peut, en tant que sportif, se permettre de dire ce genre de choses, le roi de la natation a cette réponse. " Il est justement grand temps, pour nous sportifs, de nous rendre compte que nous vivons dans la société et non en marge. Ce que nous réalisons est difficile certes, demande des sacrifices énormes, mais ne doit pas nous empêcher de poser un regard critique sur le monde, sur les Etats, sur les structures qui nous soutiennent ".

Décidément, ils sont sympas les sportifs cette année. On nous les a changés. Serait-ce la pollution pékinoise qui leur monte à la tête ? Pourtant, j'avais des craintes quand le jour avant l'ouverture des JO une judokate belge déclarait à la radio qu'elle ne participerait pas à la cérémonie d'ouverture "pas pour le Tibet et tous ces trucs politiques" mais parce que c'était trop long. Mon épouse, qui regarde distraitement les JO en ma compagnie, me fait cependant remarquer que si les athlètes commencent à défendre des causes, ils risquent bien de se faire tout autant manipuler qu'aujourd'hui. Porter l'étendard d'une cause au lieu de celui d'une nation est toujours porter un drapeau. Oui, bon, ce n'est pas faux cela mais il est tellement rare que des sportifs mouillent autre chose que leur maillot que je ne vais pas bouder mon plaisir.

 

Le 18 août 2008

Liu Xiang, l'idole chinoise, champion olympique en titre du 110 mètres haies à Athènes, ne prendra pas le départ de la course. Blessé, il quitte le stade, le regard bas, dépité. Va-t-on assister à une grande cérémonie de pleurs, à l'anéantissement des supporters10. Il n'en est rien. Le commentateur du stade prend la parole " L'ami, au nom de tous les spectateurs de ce stade, nous voudrions te dire combien nous te soutenons. Tu t'es entraîné, tu as sacrifié des années de ta vie pour vivre ce moment et tu dois renoncer, aussi près du but. Ce sont des moments très difficiles. Va, rentre chez toi en paix, tu ne nous dois rien, remets-toi et si tu le peux, si tu le veux surtout, tu remonteras sur les pistes quand il sera temps de le faire. Cet abandon est un drame pour toi, pas pour nous ".

Et en plus, on nous a changé les supporters qui ne vivent plus par procuration !

 

Le 19 août 2008

Oscar Pistorius11 gagne sa troisième médaille d'or. C'est quoi ce truc ? Il n'avait pas été admis. Je me rends alors compte que la course pour les personnes handicapées a eu lieu pendant les JO. En fait on a fusionné les jeux olympiques et les jeux paralympiques. Ce n'est pas trop tôt ! Je n'ai en effet jamais compris ce qui justifiait cette ségrégation. Les grecs célébraient les dieux de l'Olympe, jamais les dieux du Paralympe !!!

 

Le 22 août 2008

Usein BOLT, la star dansante des jeux remporte sa troisième médaille d'or avec le relais jamaïquain du 4 x 100 mètres. A la conférence de presse qui suit, l'athlète continue de m'étonner. " Je voudrais offrir ces trois médailles à tous ceux qui dans des pays comme le mien, pauvres, instables, très inégalitaires, doivent se débrouiller tous les jours pour survivre. On voit, ces dernières années, des pays émergents dans le domaine sportif. Mon pays en sprint, le Kenya, l'Ethiopie, les pays du Maghreb en courses de fond et bien sûr la Chine. Tous les athlètes de ces pays ne peuvent qu'être 1000 fois reconnaissants envers leurs concitoyens pauvres qui envoient leurs athlètes aux quatre coins du monde avec leurs deniers.
Mon pays12, pour ne citer que lui, connait des poches de pauvreté énormes, de très gros problèmes d'enseignement, des inégalités exacerbées qui entraînent une insécurité permanente. Il y aurait sans doute bien des choses à faire avec l'argent public, plus utiles sans doute que la promotion du sport de haut niveau. En tant qu'athlète et citoyen, nous ne pouvons ignorer ce fait ". Décidément, ils se sont tous donné le mot.

Le 24 août 2008

Dans le sofa, au côté de mon épouse, je regarde la cérémonie de clôture. Grandiose, comme tout le reste, les chinois ne pouvaient faire autrement. Boris Johnson, le nouveau maire de Londres, reçoit le drapeau olympique. Les JO de 2012 auront lieu chez lui. Il prend la parole. " Amis Chinois, je ne peux que vous remercier pour ces JO. Ceux de ma ville n'iront cependant pas dans la même voie. Nous allons tout mettre en œuvre pour faire des jeux à vi-sage humain, ne pas démolir ma ville, ne pas exproprier des milliers de gens, ne pas dépenser des sommes folles pour 15 jours de propagande. Je peux aussi annoncer, au nom de la ville de Londres, la création d'un concours parallèle aux JO. Nous allons en effet distribuer avec l'aide de l'ONU, de l'Unesco et de l'organisation mondiale de la santé les " Robin Hood13" d'or, d'argent et de bronze, aux Etats, aux régions ou aux villes qui auront fait le plus d'efforts en matière sociale, culturelle, de développement durable et pour la paix dans le monde. Nous espérons notamment par cette initiative relativiser le poids des nations qui misent sur le sport pour briller aux yeux du monde ".

Alors que je suis impatient d'être en 2012, je sens mon épouse sceptique. " Je ne connaissais pas le maire de Londres aussi progressiste, ce n'est pas sa réputation. Je trouve tout cela bien surprenant. Mais dis-moi, maintenant que ces jeux sont terminés, pourrait-on regarder autre chose ? Le JT par exemple ? " Aussitôt dit, aussitôt fait. On voit alors sur le petit écran Bart Dewever bras dessus bras dessous avec Olivier Maingain. Les deux compères créent le " rassemblement belge " un nouveau parti unitariste. Ils expliquent que l'unité est une évidence et que cela rendra la Belgique plus forte, que les deux équipes relais Belges aux JO, médaillée d'argent pour les filles et 4ème de la finale pour les hommes, composées toutes deux d'athlètes des deux ou des trois régions du pays, en sont la preuve. Mon épouse me regarde du coin de l'œil. " Tu crois encore en St-Nicolas, ou au père Noël ? " Ben quoi ? " Déjà que ce qui s'est passé aux JO est plus qu'étonnant, je ne crois pas un instant à ce que cette télé raconte ". M'enfin, comment veux-tu qu'il en soit autrement ? Je n'en sais rien mais quelque chose ne va pas. Cela me fait penser à une collègue qui avait laissé tomber la télécommande de la télé. Elle n'a pas compris tout de suite pourquoi , quand sa fille voulait regarder la " Star Academy " , elle tombait systématiquement sur une émission qui ressemblait au concours Reine Elisabeth. Son mari s'était aussi pas mal énervé en voyant Bruce Lee se comporter comme Audrey Tautou dans " Le fabuleux destin d'Amélie Poulain ". Aie Aie Aie, maintenant que tu le dis, cette télécommande est tombée il y a 15 jours, juste au début des JO. Mon épouse la prend. PAAAFFFF sur son genou. Elle reprend le canal 1. On voit Dewever exiger la scission sans condition de l'arrondissement de Bruxelles Hall Vilvoorde dans les 10 jours qui suivent. Eh bien çà alors ! Je prends cette foutue télécommande et la regarde d'un air rêveur. Serait-elle capable, moyennant une petite transformation, de m'envoyer dans un autre monde. Serait-il purement fictif ou existe-t-il réellement un monde parallèle, semblable au nôtre mais un peu plus responsable ? J'ai besoin d'un petit remontant en tout cas. Je me lève pour aller vers le bar. SPLAAAACFFFFF. Chouette, la télécommande s'est recassé la binette !

 

1. " JO : Médaille pour la répression en Chine " http://www.humanrights-geneva.info/JO-medaille-pour-la-repression-en,2850 - 11 janvier 2009.
2. Coût total des JO, y compris les investissements tels que les transports. " A Pékin, les jeux de la démesure " Le Figaro - http://www.lefigaro.fr/international/2008/08/04/01003-20080804ARTFIG00206--pekin-les-jeux-de-la-demesure-.php - le 11 janvier 2009.
3. Les chiffres officiels annoncent, bon an mal an, environ 5000 morts. Des sources indépendantes parlent de 20.000 décès. Le salaire mensuel d'un mineur est d'environ 100 €.
4. " Les jeux de Pékin malmènent le droit au logement " - http://www.lepoint.fr/actualites-monde/les-jeux-de-pekin-malmenent-le-droit-au-logement/924/0/186294 - le 11 janvier 2009.
5. Alcool Chinois à base de sorgho. C'est un de ces alcools que les restaurateurs chinois nous servent dans des petites tasses d'un goût douteux.
6. " Nastia LIUKIN, au nom du père " - http://www.lefigaro.fr/sport/2008/08/16/02001-20080816ARTFIG00051-nastia-liukin-au-nom-du-pere-.php - le 9 janvier 2009.
7. Les USA, avec 110 médailles, se classent premiers au total des médailles remportées - http://results.beijing2008.cn/WRM/FRE/INF/GL/95A/GL0000000.shtml - 11 janvier 2009
8. 34% des Américains sont obèses et 32,7% sont en surpoids. Un peu moins de 6 % sont "extrêmement" obèses. Plus de 72 millions de personnes étaient obèses en 2005-2006. http://www.tdg.ch/depeches/geneve/usa-adultes-obeses-nombreux-surpoids. Les adultes obèses sont plus nombreux que ceux en surpoids - La Tribune de Genève - http://www.tdg.ch/depeches/geneve/usa-adultes-obeses-nombreux-surpoids. Le 11 janvier 2009
9. Service des affaires sociales/santé. Ambassade de France à Washington - Info Santé USA - Note - 15 septembre 2007. http://ambafrance-us.org/IMG/pdf/social/septembre2007_1.pdf - Le 11 janvier 2009.
10. http://www.leparisien.fr/jo-2008-pekin/jeux-olympiques-pekin-2008/110-m-haies-liu-xiang-l-idole-chinoise-contraint-a-l-abandon-18-08-2008-152428.php - le 11 janvier 2009.
11. Un athlète sud africain qui a gagné trois médailles d'or aux jeux paralympiques. Il est amputé des deux jambes et court avec des prothèses en fibre de carbone. Il avait voulu participer aux 400 m des jeux olympiques mais n'avait pas été admis.
12. http://www.reggae.fr/lire-article/769_La-Jamaique-derriere-les-cliches.html - le 11 janvier 2009.
13. " Robin des bois "