Mais qu'est-ce que cela signifie, être formateur en éducation permanente ?
A travers ces récits, nous entamons une réflexion collective sur nos pratiques et leurs enjeux

  •  Suzanne et la citoyenneté  (pdf)
    En décembre 2014, l’association Flora a pris l’initiative de réunir un échantillon assez hétéroclite de structures dans le but de susciter la constitution d’un réseau. L’association, qui se présente elle-même comme un réseau, avait identifié un besoin commun parmi ses membres : échanger sur ses pratiques participatives. 

  • Suzanne : Viande, ville et culture... (pdf)
    Suzanne est formatrice en Education permanente. Elle est née dans le numéro 100 du Secouez-vous les idées.

  • Dany ADAM

    SVI : Comment se définit le théâtre action ? 
    Dany Adam : Pour entrer dans ce qui fait la singularité du théâtre-action, je dirais qu’il se caractérise par deux axes complémentaires : le travail sur les créations théâtrales et le travail en atelier. Ce travail-là se fait avec des gens qui sont en situation de crise ou de précarité. Tout le

    parcours se fait avec eux et non pas pour eux. Le théâtre est ici utilisé comme un outil d’émancipation sociale, politique, culturelle. 

  • Philippe BERTRAND
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    PB : Au départ, je suis un produit académique de l’enseignement de la Communauté française !
    J’ai eu l’opportunité de faire des études diversifiées tout en effectuant des jobs étudiants en tous genres. J’ai fait mes humanités en option sciences humaines. Ensuite, j’ai passé un an aux Etats-Unis. 
  • Philippe ALLARD
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    PA : Alors là ! Vous avez combien d'heures devant vous ? J'ai eu un parcours extrêmement chahuté ! Je dirais même qu'il ne se stabilise toujours pas aujourd'hui alors que je suis quasiment en fin de carrière.

  • Jean BLAIRON
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    JB : Mon parcours se découpe en trois grandes étapes! La première étape qui a duré environ quinze ans, se caractérise par une pratique bifide. D'une part, j'étais enseignant de français dans le secondaire supérieur. 

  • Eric BLANCHART
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    EB : " J'ai un parcours un petit peu atypique. Au départ, j'ai une formation de bibliothécaire - documentaliste. Avec déjà un intérêt pour l'informatique, j'ai suivi une formation en informatisation des archives et j'ai travaillé avec la Médiathèque pour l'encodage de ses archives audio.

  • Dominique BUCHLER
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    DB : Adolescente, déjà j'adorais les sciences et j'avais pour projet de devenir pharmacienne. J'ai donc été à l'université où j'avais tout réussi en première session excepté l'examen de mathématique. C'était mon premier échec scolaire, je ne l'ai pas accepté.

  • Alexis BURLET
    FD : Peux-tu nous résumer ton parcours professionnel ? D'où tu viens, ce que tu as fait et ce qui t'a amené au CESEP ?
    AB : Né dans une ferme d’un petit village de Famenne, puis confiné dans un Collège en internat, j'ai donc passé mon enfance dans un lieu très isolé avec un manque d'ouverture. C'est à cet univers que je dois ma curiosité et mon attirance pour ce que je ne connais pas.

  • Alessandra BUSATO
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    AB : Après mes études d'ingénieur industriel, j'ai travaillé huit ans dans la recherche médicale. J'y ai commencé comme laborantine. Je suis devenue cheffe de projets, ce qui consistait à encadrer les laborantins.

  • Véronique CANTINEAU
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    VC : Je suis tombée dans la formation « quand j'étais petite » ! Très jeune, au travers des mouvements de jeunesse, j'ai fait de l'animation régionale et de la formation d'animateurs et de responsables d'équipes chez les louveteaux.

  • Luc CARTON
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    Depuis un an, je travaille au ministère de la Communauté française, à la DG Culture et plus particulièrement à l’inspection, j’ai une mission générale exploratoire : “Comment développer l’évaluation des politiques publiques en matière culturelle”. 

  • Myriam CLAESSENS
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    MC : Mon parcours professionnel est très simple, à ma sortie de l'école en 1978, j'ai travaillé à la Ligue des familles et ce jusqu'en 1982. Et depuis 1983, je travaille au CESEP.

  • David CLAYSSENS
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    DC : Je suis sorti de l'ULB à la fin du dernier millénaire. 
    Je suis licencié en journalisme et communication (animation socioculturelle) et agrégé de l'enseignement supérieur. 

  • Martine COLIN
    En vous rencontrant, nous aimerions faire connaissance avec la chanteuse et la formatrice. Pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel ?
    MC : Après des études de philo, j'ai toujours travaillé comme enseignante. D'abord dans l'enseignement secondaire ordinaire.

  • Anne DASNOY
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    AD : Je n’y ai jamais réfléchi en ces termes-là, c’est amusant !
    J’ai fait des études de philosophie et un graduat en photographie. Mon père voulait que je gagne ma vie avec un diplôme sérieux. La photographie me plaisait et c’était deux ans d’études. 

  • Eric DEBRAS
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?

    ED : Mon parcours est somme toute assez simple. J'ai une formation d'éducateur spécialisé et j'ai travaillé comme éducateur pendant une vingtaine d'années dans le secteur de la pédopsychiatrie.

  • Agnès DERYNCK
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    AD : Ouh là là ! Ce n'est pas une question facile. 
    Plus sérieusement, j'ai grandi dans un petit village en Flandre près de Bruges où il était important que les enfants, autant les filles que les garçons aillent à l'école.

  • Marc D'HONDT
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    MDH : Ma formation de base est assistant social. J'ai démarré ma carrière professionnelle par un stage ONEM au Ministère de la prévoyance sociale, au service des bénéficiaires sociaux.

  • Claire FREDERIC
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    J'aime dire que j'ai vécu plusieurs vies en même temps! Je suis sortie d'humanités techniques artistiques en disant que je n'allais certainement pas prostituer mon âme sur le marché de l'Art !

  • Dominique GODET
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    DG : Dans ma toute première vie, j'étais institutrice primaire. C'est là que s'est fondé tout ce qui anime ma pratique actuelle. Pendant quelques années, j'ai voulu découvrir différents types d'écoles.

  • André GOLBERG
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    AG : En 1988, j'ai terminé mes études de photographie à l'école de la Ville de Bruxelles. J'ai commencé mon métier de photographe dans le monde de la mode et de la publicité.

  • Philippe HUBOT
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    En secondaire, j’ai choisi l’option électronique radio télévision. Mon intention était de me préparer au mieux pour rentrer à l’IAD. A posteriori, je trouve ce choix intéressant car cela signifie que j’avais déjà une volonté d’être dans le multimédia.

  • Eva KAVIAN
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    EV : J'anime des ateliers d'écriture, j'écris des romans, des nouvelles et des poèmes. Depuis la première année primaire, il me semblait que ce qui pourrait m'arriver de mieux dans la vie c'était d'être mère et écrivain.

  • Marie-Claude LACROIX
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    M-CL : Quand je me retourne sur mon parcours, je me rends compte que je donne rétrospectivement un sens aux choses que j'ai découvertes petit à petit. Mon parcours est une grande interrogation que je commence seulement à comprendre maintenant, s'articulant autour de la notion du " savoir ". 

  • Fernand MAILLARD
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    FM : En 1977, à la fin de mon graduat en comptabilité, j'ai été engagé à mi-temps comme commis dans une maison d'enfants de la protection de la jeunesse.

  • Gabriel MAISSIN
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    GM : Holà ! Cela ne nous rajeunit pas tout çà ! (Rire) La première partie de mon parcours est extrêmement militante et déjà liée à l’éducation permanente. 

  • Jean-Luc MANISE
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    J’ai fait les romanes et le journalisme à Louvain-la-Neuve. Après cela, j’ai suivi un stage de six mois au CESEP dans les Ateliers Régionaux de l’époque. 

  • Cécile PAUL
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    CP : J'ai toujours voulu faire la sociologie. En dernière année, comme j'étais déjà très intéressée par les questions de formation, de bénévolat et par le monde associatif en général, j'ai choisi de faire mon stage et mon mémoire sur le volontariat à la Croix Rouge. 

  • Réjane PEIGNY
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    RP : Avec du recul, je pense que j'ai toujours raconté des histoires ! Au tout début des années 80, à la sortie de mes études en réalisation radio télévision à l'IAD, j'ai travaillé dans l'audiovisuel. D'abord en radio : je réalisais des reportages notamment pour la radio suisse-romande.

  • Danièle PETO
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    DP : A la fin de mes études de sociologie, j'ai embrayé dans une recherche universitaire qui portait sur la prévention du SIDA. Puis, je suis devenue assistante.

  • Naima RAGALA
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    Cela fait longtemps que je suis au GAFFI. J'avais commencé l'école sociale et pendant mon premier stage, j'ai entendu qu'ils cherchaient une animatrice au GAFFI.

  • Julie Reynaert : Préservons le côté critique et engagé du secteur Jeunesse

    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    JR : Il n’est pas encore très long ! Par rapport à d’autres personnes interrogées dans cette rubrique, je dois être la benjamine ! (Rire)

    Après mes études en Histoire, j’ai travaillé pendant sept années au Centre Culturel de Marche-en-Famenne. J’y ai découvert le secteur Culturel. J’étais en charge de l’animation régionale, c’est à dire la façon dont on peut faire vivre un territoire composé d’une quinzaine de communes affi-liées. Je devais mettre en place des dynamiques de rencontre sur le territoire au travers de manifestations culturelles, c’était vraiment très riche. 

  • Ivan TADIC
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    IT : J'ai travaillé dans plusieurs sociétés commerciales, avant de me rendre compte que ça ne me convenait pas. Je ne me sens pas à l'aise avec les mots "parts de marché" ,"profits", "concurrence", ...

  • Annemarie TREKKER
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    A-TJ'ai fait des études de sociologie à l'ULB en 1968. Ce qui m'a amenée à faire du journalisme en free lance pour plusieurs journaux dont : Le ligueur, Notre temps et 4.Millions4.

  • Christan VAN CUTSEM
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    CVC : J'ai fait mes études secondaires à Woluwé-Saint-Lambert, j'avais choisi les sciences humaines. C'était le tout début de cette option se situant entre l'économie, les scientifiques et les latines. 

  • Myriam VAN DER BREMPT
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    MVDB : Je suis romaniste et philosophe, j'ai pris une année ou deux de plus afin de pouvoir suivre les deux formations de front. J'ai commencé par enseigner dans le secondaire pendant une grosse année. 

  • Laure VAN RANST
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    LV : En 2001, après des études en sociologie, je suis partie quatre ans en Bosnie-Herzégovine à Sarajevo. C'est là qu'a débuté mon expérience professionnelle dans des domaines fort diversifiés (Handicap international, prof de français, cuisinière dans un resto, ... ) 

  • Maud VERJUS
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    MV : C'est mon père qui a orienté mon chemin. J'ai grandi avec un papa qui me disait qu'il est important de se prémunir des réflexions monolithiques et simplistes, qu'il n'y a pas de solutions simples à des choses complexes.

  • Eric VERMEERSCH
    FD : Quel est votre parcours professionnel ?
    Je pense que je suis « tombé dedans » très tôt, avant de travailler. J’ai donné mes premières formations à 17 ans. J’avais commencé l’aviron quelques années auparavant et j’ai alors passé mon brevet pour être initiateur  à l’ADEPS.